Trois questions à Sophie Davant

Sophie Davant
Journaliste et présentatrice de télévision

Sophie Davant est journaliste et animatrice d’émissions à la télévision. Elle est chaque matin et depuis de nombreuses années, à la tête de l’émission phare « C’est au programme » qui aborde de nombreux sujets (culture, santé, voyages et cuisine).

Elle a accepté de répondre à quelques questions pour le guide du thermalisme.

Avez-vous vous déjà évoqué le thermalisme dans vos émissions ?

Oui, c’est un thème que nous traitons régulièrement dans notre émission « C’est au programme », dans notre rubrique bien être ou santé. Le thermalisme en complément de traitements médicaux ou comme alternative à la médication traditionnelle améliore les symptômes dans de nombreuses pathologies comme les rhumatismes, l’obésité, l’eczéma, l’asthme…

Les cures thermales séduisent de plus en plus de français, comment expliquez-vous cet attrait ?

Le thermalisme se démocratise et allie ses spécificités médicales à la notion de confort et détente. Autrefois réservées aux personnes âgées et aux malades, les cures thermales ont su évoluer et concernent un public plus large, dans des établissements souvent modernes et accueillants.

Quels sont, à votre avis, les bénéfices du thermalisme pour les curistes ?

Un nombre toujours plus élevé d’adeptes vient en cure pour soigner à la fois corps et esprit. Au delà des soins prodigués, un séjour thermal va permettre de se relaxer, de s’occuper de soi et de lâcher prise.
Pouvoir faire enfin une pause alors que l’on court en permanence après le temps.
Les curistes vont en retirer un bien être certain qui à terme aura un effet bénéfique sur leur état général. Que du positif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires