Yvonne Poncet Bonissol

Yvonne Poncet-Bonissol
Psychologue clinicienne et experte en psychologie dans les médias.

Vous avez fait une cure à Vichy en juin dernier. Pourquoi ce choix ?

Après une première cure à Contrexéville très appréciée, j’avais envie de renouveler l’expérience d’une cure d’amaigrissement, tout en découvrant un nouvel environnement. Vichy évoquait pour moi les bulles, l’eau avec un coté purifiant, ressourçant. Cette image associée à une jolie ville, au charme rétro, m’a séduite et m’a bien vite fait oublier les heures troubles de l’histoire de cette commune qui restaient ancrées en moi, à l’arrivée.

L’idée de ce séjour était de me délester de mes préoccupations, de tourner une page pour pouvoirensuite en ouvrir d’autres.

Quel accueil avez-vous reçu ?

Je tiens à souligner l’accueil chaleureux qui m’a été réservé et la qualité des personnes qui se sont occupées de moi, de vrais professionnels, qui plus est, fort sympathiques et vraiment à l’écoute des curistes. Après deux jours un peu plus difficiles où le « lâcher prise » doit s’opérer, j’ai pu pleinement profiter de mon séjour.

La prise en charge individualisée m’a paru remarquable. J’ai rencontré très rapidement une diététicienne qui m’a proposé des soins complètement adaptés à ma problématique, tout en me fixant des objectifs réalistes.

Quelle cure avez-vous suivi ?

J’ai choisi une cure diététique courte de 6 jours « maigrir à Vichy », L’établissement thermal qui dispensait les soins était différent de celui réservé aux cures de 3 semaines et s’adressait à un public plus jeune. Ce type de cure, contrairement aux formules 3 semaines, n’est malheureusement pas pris en charge par la sécurité sociale.

Comment se décomposait votre journée de curiste ?

J’ai opté pour des soins les matins afin d’être libre les après-midis. Après un petit déjeuner, proposé par une nutritionniste, mon programme consistait en une séance de massage à quatre mains, puis d’enveloppements de boue, suivis par des bains bouillonnants à l’eau de Vichy, très relaxants. Puis je poursuivais par un peu de sport en salle – type Pilates – encadrée par un coach. J’ai également pu profiter de la piscine d’eau thermale. Les après-midis, j’ai privilégié promenades et découverte de la région environnante, particulièrement belle.

Quels bénéfices en avez-vous retiré ?

A Vichy, il n’est pas question de régime mais d’instaurer une nouvelle approche alimentaire et de modifier ses habitudes. Cela m’a permis de perdre un peu de poids et de tour de taille, sur place, tout en mangeant à ma faim et surtout de prolonger ces effets bénéfiques au delà du séjour puisque j’ai continué à mincir par la suite.

Un dernier commentaire ?

J’ai beaucoup apprécié l’eau de Vichy et ses bulles. Je continue d’ailleurs à en déguster régulièrement. Il me reste de cette cure une impression de légèreté et de détente, à tel point que j’envisage d’y retourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires