LES AFFECTIONS DE LA MUQUEUSE BUCCO-LINGUALE

L'eau thermale, grâce à ses vertus anti-inflammatoires et décongestionnantes, a fait la preuve de son efficacité pour soulager certaines affections bucco-dentaires. Parodontopathies, déficiences salivaires et cicatrices post-chirurgicales sont soulagées par les soins thermaux.

 

les principales indications

Les parodontopathies sont l’indication principale

Il s’agit de pathologies récurrentes ou récidivantes qui s’attaquent aux tissus de soutien de la dent (parodonte), quel que soit leur stade d’évolution. Le risque est alors d’aboutir à un déchaussement précoce des dents.

 

Les déficiences salivaires

Responsables de sensation de bouche sèche et d’irritation des muqueuses de la bouche, peuvent être dues à une maladie des glandes salivaires.

Mais c’est aussi un effet secondaire de certains médicaments notamment les neuropsychotropes et les traitements des maladies cutanées comme le psoriasis ou l’acné sévère. On dénombre environ 400 médicaments qui peuvent provoquer une sécheresse buccale.

 

Les autres indications

Aphtes fréquents, déficiences salivaires, mycoses de la langue et la bouche, cicatrices, sont aussi des indications pour les soins thermaux.

 

Un détartrage et des soins avant la cure sont nécessaires pour optimiser ses effets. La cure dure trois semaines et se compose de trois soins quotidiens. En cas de double orientation, ce qui n’est pas rare dans les cas de cure en dermatologie ou ORL, le curiste ajoute la moitié du nombre de séances prévues pour l’autre orientation.

 

Les soins

Les soins généraux consistent en une cure de boisson.

 

Les soins locaux associent :

  • Pulvérisations de la cavité buccale ;
  • Douches gingivales qui permettent un nettoyage de la muqueuse grâce à une irrigation activée ;
  • Douches filiformes buccales, sous la forme de jets d’eau thermale à haute pression permettant le nettoyage des espaces inter dentaires ;
  • Bains de bouche thermaux ;
  • Poses de compresses ;
  • Humage-nébulisation.

 

L’hydrothérapie bucco-dentaire agit à un triple niveau :

  • Une action physico-mécanique grâce aux jets d’eau filiformes qui lavent les poches parodontales et les espaces inter dentaires, ce qui entraîne les cellules épithéliales desquamées, accélère la circulation locale et agit directement sur les bactéries qui prolifèrent dans la bouche. Ces soins vont ainsi favoriser la cicatrisation et apaiser les douleurs
  • Une action thermique : l’eau dont la température varie entre 35 et 45°C crée une vasodilatation des vaisseaux.
  • Une action chimique due à la composition des eaux, notamment la présence d’oligo-éléments et de sels minéraux.


POUR ALLER PLUS LOIN...