les cures post-cancer

Pour récupérer après le traitement d'un cancer

Améliorer le bien-être et la forme physique, favoriser la cicatrisation de la peau après une radiothérapie ou une chimiothérapie, reprendre confiance en soi : plusieurs stations thermales proposent des séjours de convalescence spécifique, suite à un traitement contre le cancer.

Le cancer du sein, les cancers gynécologiques, ORL, digestifs, les cancers de la peau ou encore les suites de leucémie... sont les plus concernés.

Ces séjours thermaux post-cancer sont mis au point par des équipes pluridisciplinaires composées de médecins dermatologues, de kinésithérapeutes, d’esthéticiennes, de diététiciennes et de psychologues, permettent de réduire les effets secondaires cutanés des traitements anti-cancéreux, mais aussi de retrouver plus rapidement une place au sein de la société.

 

BÉNÉFICES CUTANÉS

  • A la suite d’une radiothérapie : prévention et traitement des suites de radiothérapie, amélioration de la souplesse cutanée et revitalisation de la peau.
  • A la suite d’une chimiothérapie : amélioration de la sécheresse persistante de la peau et des muqueuses, réduction des effets cutanés liés à la chimiothérapie (desquamation, prurit, fissures).
  • A la suite d’une chirurgie : accélération de la cicatrisation post-opératoire, atténuation des cicatrices hypertrophiques ou rétractiles, soulagement des douleurs associées.

Restauration de son image et de l’estime de soi : on observe dans les mois qui suivent la cure la reprise beaucoup plus rapide des activités physiques ou professionnelles, l’acquisition de bonnes règles hygiéno-diététiques sur le long terme ainsi que la diminution des signes dépressifs.

Plusieurs établissements thermaux ont reçu l’agrément de la Sécurité Sociale pour la prise en charge globale des malades du cancer après leurs traitements par une cure de 3 semaines, lorsque les conséquences sont dermatologiques et phlébologiques.

 

APRÈS CANCER : LES MINI-CURES

Les séjours plus courts sont à la charge des patientes et peuvent s’intégrer dans une cure conventionnée.

Les cures pour suites cutanées de traitement du cancer

Les vertus physico-chimiques des eaux thermales font partie intégrante des soins, tandis que le changement d’environnement et la prise en charge globale de la personne contribuent de leur côté au ressourcement, et au bien-être du curiste.

La cure thermale est l’occasion de (re)prendre de bonnes habitudes et de modifier son hygiène de vie : se remettre au sport, veiller à ne pas porter de charges lourdes du même côté quand on a été opéré, éviter certains gestes, apprendre à connaître ses limites, etc...
Randonnées, séances de naturopathie, cours de yoga, soins esthétiques ou séances de relooking… un dispositif de prise en charge globale a été mis en place dans plusieurs établissements.

 post cancer

Les soins thermaux pour une reconstruction cutanée associent

• Douche médicale filiforme drainante et stimulante,
• Pulvérisations apaisantes, adoucissantes, cicatrisantes,
• Bains hydratants et émollients,
• Cures de boissons détoxifiantes, hydratantes, anti-inflammatoires,
• Kinésithérapie,
• Massages sous eau drainants.

 

Les soins de support pour une reconstruction physique et psychologique reposent sur des conseils esthétiques et nutritionnels ainsi que sur la reprise d’une activité physique adaptée et d’un suivi psychologique.

 

Le séjour post-cancer du sein, d’une durée de deux semaines , vient le cas échéant s’ajouter au protocole de soins d’une cure thermale traditionnelle de trois semaines.

C’est le cas à Vichy ou à Brides-les-Bains par exemple. La station de Vichy a ainsi créé PACS, un programme dédié à l’accompagnement des femmes après leur cancer du sein autour d’une cure conventionnée de 18 jours à orientation ‘Affections digestives - maladies métaboliques’.

Le programme comprend un suivi par une diététicienne, la participation à des ateliers, des séances d’aquagym, de marche quotidienne et de renforcement musculaire.

 

 L'ÉTUDE PACTHE